Pour permettre aux musiciens un travail efficace et d'atteindre l’exigence de qualité musicale requise par le répertoire de l’orchestre, une équipe musicale de professionnels intervient auprès des musiciens amateurs de La Sirène. Ils assurent notamment la direction de l'orchestre ou des répétitions de pupitres.


Chef d'orchestre : Fabrice COLAS

Après avoir étudié cor, percussions, contrebasse à cordes et écriture, Fabrice Colas débute la direction d’orchestre avec André Cauvin avant de rejoindre la classe de Jean-Sébastien Béreau. Il s’intéresse aux différents répertoires pour vent : en grand ensemble de cuivres (Sur Mesures, de 1991 à 2006), en orchestre d’harmonie (La Sirène, depuis 1995), en ensemble à vent (Paris de Vents, depuis 2012), en fanfare funk (Roller Brass, de 2005 à 2010). Il dirige les orchestres à vent aux conservatoires des 11ème, 13ème, 14ème et 19ème arrondissements de Paris depuis 1997.

Arrangeur, compositeur, il travaille pour différents ensembles et pour le cinéma.
Ardent défenseur de la musique française et de la musique contemporaine, il collabore avec de nombreux compositeurs et aime faire découvrir des œuvres oubliées ou sortant des sentiers battus.

Chef invité : Maxime Aulio

Maxime Aulio est né en 1980 à Chartres en France. Il débute la musique en jouant de l’orgue et s’intéresse très rapidement aux percussions, au clavecin, puis au cor, instrument qu’il étudiera pendant plusieurs années au Conservatoire National de Région de Toulouse. Il étudiera trois années durant au Lemmensinstituut (Jan Van der Roost) de Leuven, en Belgique ; études couronnées en 2006 par l’obtention d’un Master en Musique spécialité Composition, option Direction d’Orchestre. Au cours de l’été 1999, il compose sa première œuvre pour Orchestre d’Harmonie, Prophéties, donnée en création mondiale par l’Orchestre du Conservatoire National de Région de Toulouse. Un an plus tard, il compose Les Voyages de Gulliver, une de ses œuvres les plus connues.

Intéressé par l’histoire de l’orchestre à vents en France – le menant en conséquence vers son passé militaire –, et prônant une action militante autour de cette formation, il réussit en 2008 un concours pour être Chef de Musique Militaire, fonction qu’il occupera jusqu’en 2013 à la Musique Principale de l’Armée de Terre. Sélectionné en 2015 pour un Doctorat en direction d’orchestre à vents (Doctorate in Musical Arts, in Wind Conducting) à l’Université du North Texas (USA) avec le chef Eugene Migliaro Corporon, il devra abandonner malheureusement ce projet.

En 2016-2017, il est en charge de la Direction des Orchestres, de la Musique de Chambre et de la classe de Direction d’Orchestre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours. Il y est de surcroît compositeur en résidence. Il se concentre à nouveau sur son travail de compositeur dès 2018 et reçoit des commandes d’œuvres et arrangements pour Orchestre d’Harmonie et Orchestre Symphonique principalement. En parallèle, il participe à de nombreux jurys et formations. Il consacre également du temps au développement de l’Association Française pour l’Essor des Ensembles à Vents (AFEEV) avec ses amis et collègues du milieu des Orchestres d’Harmonie en France.

 

Cheffe d'orchestre assistante : Sophie LASCOMBES-MAYRAND

Originaire de Paris, Sophie Lascombes-Mayrand commence la musique, dès son plus jeune âge, au Conservatoire de Fontenay sous bois, dans la classe de piano de Madame de Lesparda. A l’adolescence, elle intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise, où elle découvre le hautbois auprès de Jean-Marie Poupelin. 


©Ya-Wen Chang

Elle poursuivra ses études dans les classes de hautbois, d’histoire de la musique et d’analyse, participant régulièrement aux productions de l’orchestre symphonique des étudiants du Conservatoire dirigé par Andrée-Claude Brayer, au sein duquel son goût pour la musique symphonique s’affirme et son envie de devenir chef d’orchestre grandit.

En parallèle de ses activités de pédagogue, en 2007, elle rejoint la classe de hautbois de Jean-Christophe Gayot, au Conservatoire du Centre de Paris, qui lui transmet sa passion pour l’orchestre.

En 2013, elle découvre la direction d’orchestre dans la classe de Jean-Sébastien Béreau au Conservatoire de Lille. Elle poursuit actuellement ses études au Conservatoire Royal de Mons (Belgique) dans la classe de Daniel Gazon.

 

Chef d'orchestre assistant : Maxime GIRAUD

Après avoir débuté la flûte traversière avec Yuta Masuda puis avec Yves Queyroux au Conservatoire de Montreuil, Maxime Giraud  est admis en 2012 au CRR de Paris dans la classe de Nathalie Rozat.  Il a participé à de nombreuses master-classes avec notamment Juliette Hurel,  Michel Moraguès, Claude Lefebvre, et Sandrine Tilly, et s’est produit au sein de plusieurs ensembles tels que l’Orchestre Pasdeloup, la Camerata Bohemiana de Prague, l’Orchestre de Chambre Paul Kuentz, l’Ensemble Sequentiæ, les Miroirs Etendus, à la Philharmonie de Paris, la salle Gaveau, la Madeleine, ou encore Le Phénix. Il a par ailleurs reçu plusieurs distinctions avec notamment un 1er Prix au concours international des Clés d’or (2016), et un Prix du Festival des Arcs (2017). Maxime est actuellement étudiant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de flûte de Philippe Bernold et Florence Souchard-Delépine.


©Ya-Wen Chang

Passionné par la musique d’ensemble, il s’intéresse très tôt à la direction d’orchestre et de chœur. Ses premières expériences ont été en 2015, pour créer une de ses compositions avec l’Orchestre du lycée Racine à Paris.

Après avoir obtenu le certificat de direction de chœurs avec Christine Morel, il continue avec Marc Korovitch en cycle spécialisé, et intègre en parallèle le Chœur National des Jeunes (CNJ)  qu'il est amené à diriger ponctuellement. Depuis 2016, il suit les master-classes d’interprétations et de direction de chœur organisées par Accentus et le DSJC avec Christophe Grapperon, Stefan Parkman et Joël Suhubiette, et plus récemment il participe aux masterclasses de Marc Korovitch en Espagne puis en Croatie avec le Zbor Hrvatske radiotelevizije (Chœur de la Radio Croate).

Il a suivi par ailleurs les cours de direction d’orchestre de Michael Cousteau, avant d'intégrer dans la classe d’Olivier Holt à Montreuil.

Depuis septembre 2019 Maxime est chef assistant à La Sirène, orchestre d’harmonie de Paris.

 
Ils collaborent avec La Sirène
:

Jane Latron (chef d'orchestre), Mauricio Ahumada (trompettiste et chef d'orchestre) Maela Raoult (clarinettiste), Fabrice Moretti (saxophoniste), Alain Jousset (saxophoniste), Didier Costarini (hautboïste)

Ils ont dirigé l'orchestre : 

  • Jane Latron, cheffe assistante (2016-2020)
  • Didier Costarini, chef assistant (2014-2016)
  • Guillaume Moll, chef assistant (2014-2015)